Bienvenue aux Soldanelles !

Le chalet Les Soldanelles dispose de
5 appartements. On y accède  par la rue
du bas ou par le jardin du haut.

Situé dans le quartier du Villard à Saint Véran, au départ des randonnées et des pistes de ski de fond, le chalet « Les Soldanelles » a été construit au XVIII ème siècle. Il tire son nom d’une petite fleur qui fleurit dès la fonte des neiges et que l’on trouve au pied des névés

Le chalet a été restauré, mais a gardé le charme de l’ancienne bâtisse avec ses murs de plus d’un mètre d’épaisseur, ses poutres au plafond et ses portes d’origine dans la partie ancienne.

Le chalet se compose de cinq appartements portant des noms de fleurs. Deux appartements : Edelweiss et Ancolie, sont situés dans l’ancien caset avec murs épais et poutres et les trois autres, plus modernes, Gentiane,  Joubarbe et Campanule ont été créés dans l’ancienne fuste.

On accède aux Soldanelles soit par la rue du bas et la porte ancienne, soit par le jardin du haut situé derrière le chalet.

Le chalet Les Soldanelles a son histoire

Le chalet Les soldanelles est une ancienne maison d’agriculteur datant de 1779, ainsi qu’en témoigne l’année inscrite sur sa porte d’entrée. A l’origine, elle servait tout à la fois d’habitation, d’écurie et d’étable au rez de chaussée et en hauteur de grange en hauteur pour abriter les récoltes. Le chalet était composé d’une fuste en bois et d’un caset (construction en pierres avec des murs de plus d’un mètre d’épaisseur) avec au rez-de-chaussée, la cuisine (la fougagno) et les pièces pour les réserves (la carotto) et l’establot pour les brebis et au premier étage les chambres (lou chambroun). L’hiver, dans la salle commune, les paysans dormaient à côté des vaches dans des lits clos, pour se réchauffer. On retrouve aux Soldanelles enfoncés dans le mur les supports qui permettaient d’attacher les harnais du cheval et du mulet, ainsi que sur l’extérieur la sortie du tuyau de poêle.

Le plan de Saint-Véran